Désormais, suivez nos activités sur Facebook. https://www.facebook.com/RandoTursan/

La Multi-rando de Samadet est reportée au Dimanche 25 juillet 2021 (à confirmer en fonction de la règlementation sanitaire).
Réservez la date!

samedi 12 décembre 2009

De Bordaberria à Hélette. Massif du Baïgura


Avec l'excellente initiative de René et sa capacité de conviction, c'est un car de 59 personnes qui a quitté Samadet ce matin pour le Pays basque. Avant de poursuivre sa route avec les non-randonneurs vers Dancharia et ses ventas, le car dépose 23 marcheurs à la Base de loisirs du Baïgura, dans le brouillard. Nous avons à peine le temps de nous échauffer sur un très joli chemin que nous nous trouvons au pied d'une forte pente, le long d'une clôture de barbelés délimitant une prairie taillée au cordeau.


A moitié pente, le sentier est aménagé en escalier, des contre-marches en bois retenant la terre. Une bonne pause, le plus dur est passé. Quelques bouts de pistes bordées d'ajoncs commençant à fleurir, des sentiers, et nous nous élevons progressivement, voyant apparaître quelques sommets au-dessus de la mer de brouillard, dont l'Ursuya qui semble flotter

. Si ce brouillard nous empêche d'admirer le panorama des alentours comme ont pu en bénéficier les nos éclaireurs le 26 novembre, nous bénéficions du ciel bleu, des couleurs automnales des fougères sur fond d'herbe toujours verte... Ça et là, quelques pottoks paissent près du sentier, tandis que passent les dernières grues de la saison.

Nous suivons (à l'envers) le "sentier de découverte" équipé de bornes explicatives sur la géologie, la flore, la faune, les panoramas plus ou moins visibles aujourd'hui... Nous traversons un bout de hêtraie aux arbres autrefois étêtés, ce qui leur donne un très étrange allure. Plus bas, c'est autour d'un châtaigner étêté, lui aussi, avec un tronc énorme, que nous avons posé pour la photo et dansé une ronde magique.




Comme nous longeons le massif face nord, nous n'apercevons la chaîne pyrénéenne qu'à la faveur de notre passage par des cols. Nous dérangeons des vautours près du Soylandottipi où n'a pu s'empêcher de grimper Francis. En descendant nous retrouvons le brouillard qui s'élève et a dégagé la vallée.


Le soleil commence à éclairer le blanc lumineux des maisons et de l'église de Hélette. Une visite de ce petit village impeccable, et nous attendons sur la place de la foire aux chevaux, entourée de plusieurs auberges, le car qui va ramener  les clients des ventas...
Cartes et photos (110) sont dans l'album à regarder "plein écran"!.
A la  trace GPS ci-dessous manquent 400 m. au départ et autant à la fin...



2 commentaires:

  1. Le druide vénère "le chêne", le randonneur du Tursan vénère "le Châtaigner" et "la capucine"!

    RépondreSupprimer
  2. La ronde et la comptine "La capucine" ont tourné court! Les garçons y sont moins enclins, et les filles ne connaissaient peut-être pas toutes cette comptine...

    RépondreSupprimer