Désormais, suivez nos activités sur Facebook. https://www.facebook.com/RandoTursan/

La Multi-rando de Samadet est reportée au Dimanche 25 juillet 2021 (à confirmer en fonction de la règlementation sanitaire).
Réservez la date!

dimanche 2 septembre 2007

Pic du Pibeste



La journée était on ne peut plus belle: soleil, légère brume, doux zéphyr, température clémente de saison. La randonnée était annoncée facile, avec seulement 774 mètres de dénivelé et 3h.45 de marche. Oui mais…
Partis de Samadet à six urgonnais, nous devions retrouver Jean-Claude, Liliane et Francis au camping des trois vallées à Argelès-Gazost. Le temps que Liliane et surtout Francis sortent des limbes du sommeil, Claudie nous a offert café, chocolat et cake.
Jean-Claude avait prévu de partir à pied du camping, ce que nous fîmes… En ajoutant ainsi 120 m. de dénivelé et 4 ou 5 km. de rabiot! Sa bonne idée a été de nous faire un circuit nous faisant monter à l'ombre des sous-bois et descendre au soleil.

Nous avons d'abord longé et traversé des routes, en prenant des chemins de traverse. La première partie de cette montée est un chemin jusqu'à la grange foraine (grange à foin). Ensuite c'est un sentier sans difficulté particulière, sauf qu'on ne cesse quasiment jamais de monter. Francis nous annonçait un plateau, mais le Pibeste n'est pas vraiment" servi sur un plateau"! Heureusement, nous avons fait de nombreuses pauses, au prétexte d'attendre une retardataire… C'était une bonne idée de monter par cet itinéraire essentiellement forestier, donc ombragé. Selon les altitudes, les sols et expositions, les essences forestières varient. Le paysage est donc constamment renouvelé, avec aussi un peu de prairie et quelques vues sur la vallée.
Juste en dessous du sommet, l'ancienne gare de téléphérique, qui maintenant supporte une antenne relais offre des terrasses d'où on peut confortablement admirer le paysage. La vue est dégagée sur la vallée d'Argelès-Gazost, le massif des Pyrénées vers l'est, le sud et un peu vers l'ouest, du pic du Ger au Gabizos. On voit par exemple l'Ardiden, le Vignemale et le Balaïtous. De ce magnifique belvédère, le regard porte aussi sur Lourdes, Tarbes et le piémont bigourdan. Par temps très clair (l'hiver) on peut voir jusqu'à Pau et St Gaudens!
Le sommet est légèrement au dessus, dégagé lui aussi.
À quelques mètres la forêt offre son ombre et ses rochers pour le pique-nique, face au panorama. Nous avons profité de ce cadre majestueux pendant une heure! Tandis que Liliane suivait les vautours fauves aux jumelles, Betty repérait les sommets et nos deux retraités, qui s'y connaissent en art de vivre, esquissaient une sieste!

Nous sommes descendus par le sentier menant à Ouzous, en majeure partie ensoleillé, avec une vue dégagée sur la vallée moins embrumée que le matin. La végétation est par endroits méditerranéenne, avec notamment un taillis de buis, de la bruyère à profusion, etc. Nous n'avons pas aperçu de mouflons qui, paraît-il, habitent les lieux. La célèbre ourse Franska a hiberné dans le massif l'hiver dernier… Le maire d'Ouzous préfère que les moutons et vaches puissent nettoyer paisiblement la montagne! Il nous a reçus avec son épouse, nièce de Betty, dans leur maison (une ancienne grange) située au bord du chemin, au dessus du village. Son père, ancien paysan et apiculteur, nous a raconté l'évolution du village. Merci pour l'accueil et les rafraîchissements.
Nous avons regagné Argelès par un agréable chemin traversant une châtaigneraie aux très vieux arbres.
Au camping nous attendaient les douches dont ont profité les deux conducteurs, et le goûter offert par Claudie que nous remercions.

Partis à 9 h, nous sommes revenus au camping à 17 h., mais avec 1 h. au sommet, de très nombreux arrêts en montée, des arrêts en descente, dont un important à Ouzous. D'après le podomètre de Pierre nous avons marché 4 h.25 aller-retour.

Ce fut une très belle balade, une magnifique journée.

François
P.S. Je ne garantis pas l'exactitude de la carte, surtout pour le départ!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire