Désormais, suivez nos activités sur Facebook. https://www.facebook.com/RandoTursan/

La Multi-rando de Samadet est reportée au Dimanche 25 juillet 2021 (à confirmer en fonction de la règlementation sanitaire).
Réservez la date!

dimanche 21 décembre 2008

Tous les chemins mènent... au Pape!

Le temps maussade, les journées courtes: en fin d'année c'est le syndrome du solstice d'hiver. Ressentant le besoin de lumière, on se prend à rêver d'ailleurs, on épluche les dépliants touristiques à la recherche de destinations lointaines et exotiques...
Nous connaissons désormais les sentiers du Tursan comme nos poches, changeant au fil des saisons comme nos pantalons. Aussi, un soir, nous dépliâmes le guide-plan de randonnées "Haute Chalosse". Un doigt pointa la boucle n°16 "Boucle des trois clochers" de Doazit. Ce circuit, de 12 km, promettant la découvertes de richesses patrimoniales de nous inconnues nous convenait à merveille, à une centaine d'encablures de nos terres. L'aventure en terra incognita était tentante, avec la garantie rassurante d'un bon balisage.C'est donc le plan dans la poche et le nez en l'air que nous sommes partis à Doazit. Stationnant timidement les voitures à l'entrée du bourg, et non au centre comme indiqué, nous avons fait un aller-retour de la rue Jean d'Arcet à la recherche de la première balise... Cela nous a permis de voir cette belle rue, la mairie, l'église, la motte féodale et d'apercevoir au loin l'église d'Aulès. Enfin sur le circuit, nous avons fait une halte à l'église de Mus sur le promontoire préhistorique, puis poursuivi tranquillement, l'oeil sur les balises...Mais à force de virer à droite alors que la boucle devait virer à gauche, les chemins ne ressemblaient pas à ceux du plan, sorti de la poche... Arrivés face à une voie ferrée, le doute n'était plus possible: bien que suivant toujours des balises bleues, nous étions sortis de la carte. Mais où et quand? Cette voie ferrée n'était pas sur notre plan, nous en étions sortis. Quelques indices indiquaient la proximité de Horsarieu. Nous y étions, sur la boucle communale, tracée sur un autre guide-plan... Une voisine nous indiqua que nous n'étions pas le premier groupe ainsi perdu en provenance de Doazit. Après tergiversations et conseils divergents de voisins et passants, nous sommes revenus au port par le chemin du Pape, au bout de 14 km environ!Enfin, il faisait beau et bon, il n'y avait pas le feu dans les chaussures, tous les 16 étaient de bonne humeur, la vie est belle!

Plutôt que d'étaler ma mince couche de culture confite, je vous conseille de visiter l'excellent site de Philippe Dubedout!

Photos prises au vol...
Images pilleuses.
Joyeux Noël!

2 commentaires:

  1. Bonsoir
    Même hors carte votre balade fut très sympa tout comme le commentaire qui va avec.L'essentiel n'est-il pas de se retrouver au point de départ?En consultant le site de P.Dubedout j'ai constaté que je porte le même nom de Lamaignère(même orthographe et nom d'origine landaise):peut-être un ancêtre de mon mari?Bonne année 2009 et à l'an prochain pour d'autres balades.

    RépondreSupprimer
  2. Anne Marie, Merci pour la régularité de vos visites et vos commentaires flatteurs.
    Bonne année de balades, avec votre club, avec votre mari (landais) vers Compostelle...

    RépondreSupprimer