Désormais, suivez nos activités sur Facebook. https://www.facebook.com/RandoTursan/

La Multi-rando de Samadet est reportée au Dimanche 25 juillet 2021 (à confirmer en fonction de la règlementation sanitaire).
Réservez la date!

jeudi 30 juillet 2009

Histoires belges à Samadet

Le groupe des marcheurs du jeudi, emmenés par René, a exploré un circuit passant par les "marlères", anciennes carrières d'argile marneuse ayant servi à fabriquer la faïence de Samadet. Qu'est devenu ce circuit après la tempête Klaus?
Le reportage photo est de Francine, le texte de Gus le wallon.
René nous avait parlé de ton intention d'effectuer un jour une nouvelle randonnée dans ce secteur. Donc nous sommes allés en "éclaireurs" .Donc tu peux franchement continuer à y penser .... puisqu'une certaine éclaireuse a même payé de sa personne et de son sang pour le bien du club "Rando Tursan" ( je sens que cela sera aussi connu en Belgique très bientôt)

Après s'être rendu compte qu'il n'y avait rien de grave bien sûr ... on a bien rigolé. Il faut dire que le "spectacle en valait la peine". Nous arrivions près d'une petite descente, elle en 4ème position, moi juste derrière ... les deux premiers ont posé le pied à droite et descendu sans problème, Christiane a posé son bâton (qui ne s'est pas enfoncé ... donc cela devait aller) et a posé le pied à gauche ... et à l'endroit précis où elle l'a posé, la terre était meuble ... et est est partie dans un salto que ne renierait pas un artiste du patinage à glace : un demi-tour sur elle-même, suivi d'un écarté des bras (toujours munie des bâtons ... on va se demander si elle ne couche pas avec d'ailleurs) ... eh hop, elle s'est envolée ... vers le bas (note que c'était gracieux!). Et elle est retombée telle une plume (!) dans les admirables bras des ronces ... Elle s'y trouvait tellement bien qu'elle prit la position du "lotus japonais". Comment ? Tu ne connais pas la position du "lotus japonais"? Bon, je t'explique mais je suis sûr que, rien que pour toi elle est prête à en refaire la démonstration. Donc après sa vrille sur elle-même, elle pique vers l'ARRIERE, la tête en AVANT (déjà cela faut le faire) pour ensuite, comme un sauteur en hauteur avoir les jambes en l'air ... c'était majestueux ! Elle se trouvait tellement bien que nous pensions qu'elle voulait rester là ... elle ne parlait pas .... mais pour agiter les bras.... Oh çà oui ... avec les bâtons au bout de chaque bras, on aurait cru un hélicoptère comme à Gourette.... nous étions tous décoiffés.... Donc avant de tenter de l'aider... j'ai d'abord protégé... ma casquette des Oursons!!!! Note que les pieds n'étaient pas en reste.... on aurait cru un pingouin pris dans les glaces. D'ailleurs si nous avions dû ajouter les kilomètres que ces petons ont fait en l'air, je parie qu'elle a effectué un marathon ce jour là!!!! Enfin... n'écoutant que notre courage... on descendit "prudemment" ( je veux bien lui "tomber dessus"... mais pas dans les ronces ( elle a de ces idées pour se faire remarquer)... la prochaine fois, je prends avec moi une triple couverture... et enfin nous pûmes attraper...ses bâtons!!!! De ce fait il suffisait de les suivre pour enfin lui demander sa main (en mariage?). Comme elle ne répondait toujours pas (elle sait pas parler et rire en même temps.... surtout entourées de divines épines... nous avons donc enfin songé à la sortir de sa délicate position (pendant ce temps... y a la Francine qui tentait de se frayer un chemin pour immortaliser l'évènement... mais comme elle risquait elle aussi sombrer dans ce trou, nous avons préféré qu'elle reste en arrière!!!

NDLR: Christiane n'a eu que quelques griffures de ronces.

Ensuite la traversée de la rivière (NDLR: le Louts probablement) par Marie-Claude qui ne voulait absolument pas mouiller ses chaussures...

L'album photo , comme d'habitude, dans Picasaweb.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire