Désormais, suivez nos activités sur Facebook. https://www.facebook.com/RandoTursan/

La Multi-rando de Samadet est reportée au Dimanche 25 juillet 2021 (à confirmer en fonction de la règlementation sanitaire).
Réservez la date!

dimanche 31 janvier 2010

De Montsoué à Montgaillard

Le soleil se lève sur les arènes de Montsoué, bourg étiré le long d'une route. Bâtiments publics et aménagements "urbains", tout est impeccable dans ce village que nombreux d'entre nous découvrent. Nous sommes 23 en ce dimanche matin à 0°C avec beau temps. Nous suivons Martine et Roger, nos pistards du jour, en voiture jusqu'à Larquier, point de départ du circuit qu'ils ont spécialement découvert, tracé et débroussaillé...
Nous commençons par un chemin sur le lanneplan (lande plate), une zone forestière dont les pins ont été couchés ou cassés par la tempête de l'an dernier. Seuls restent quelques chênes. Le chemin est bordé de tas de billons de pin exploités les jours précédents.
Le chemin poursuit tout droit en descendant dans la vallée du Bahus dans un bois de feuillus, mais des chênes couchés nous obligent à sortir du chemin et à passer tantôt au-dessus, tantôt en-dessous. C'est bon pour la souplesse de l'échine et... l'humilité.

Le Bahus franchi à Chantegrit, à la limite de la commune de Saint Sever, nous voici sur le territoire de Montgaillard où va se dérouler la plus grande partie de notre périple. L'eau tombée la veille ruisselant dans le chemin nous devons faire attention ou nous mettons les pieds! Bientôt se profile sur un coteau le château Robert que nous atteignons. Son architecture est du 18e d'inspiration italienne et sa façade ouest de 1900, il est bien entretenu car en location.

Sur le coteau voisin, le château de Prous, bien plus modeste, a eu un propriétaire poète, Arthur Poydenot.
Nos guides nous avaient promis Koh Lanta...
Ni mygales ni autres bestioles à affronter, mais des ruisseaux à traverser à grandes enjambées, encore des troncs d'arbres couchés.
Et encore, il avaient débroussaillé! Un régal, d'autant plus que nous découvrions tous cette campagne si proche de la nôtre, en limite du Tursan...
Le Bahus à nouveau franchi nous voici au domaine de Brans a appartenu à Victor Lefranc, député et ministre entre 1848 et 1872.
Encore de beaux chemins et nous revoilà au point de départ, la ferme de Lanneplan où les frères Lamothe, éleveurs d'oies et de poulets, nous attendent pour une démonstration de gavage d'oies suivie d'une dégustation de leurs bonnes conserves de foie gras, confit, pâté... Excellent accueil.

Bien mis en appétit autant par cette dégustation que par la randonnée sportive ( 13,5 km, 292 m. de dénivelée en 3h20), le dilemme était posé en rentrant à la maison: la tête sous la douche ou les pieds sous la table? Ou le poulet au four!
Ce parcours de commandos a été mitraillé par deux photographes, ça donne plus de 130 photos!
Cliques sur le lien, puis sur "Diaporama".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire