Désormais, suivez nos activités sur Facebook. https://www.facebook.com/RandoTursan/

La Multi-rando de Samadet est reportée au Dimanche 25 juillet 2021 (à confirmer en fonction de la règlementation sanitaire).
Réservez la date!

dimanche 1 juin 2008

Biriatou - Ibardin - Olhette

Il était prévu un temps pourri: orageux et pluvieux toute la journée. Nous étions partis en car à 44 personnes dans un des coins de France les plus arrosés pour randonner dans la petite montagne basque... Chacun, prêt à affronter les intempéries, parfois raillé par l'entourage, s'était équipé en conséquence, matériellement et moralement!

Eh bien, pas une goutte de pluie, pas une rafale de vent, pas un éclair: juste quelques petits nuages, une légère brise! Un temps idéal pour randonner! Au retour nous constations qu'il avait un peu plu sur notre Tursan.

Anne Marie et Jean-Pierre Lorius avaient bien organisé la journée, avec un programme pour les 28 marcheurs et un autre pour les 16 accompagnateurs. À quelque chose malheur est bon: J.Pierre étant indisponible pour la randonnée a guidé le groupe des accompagnateurs le matin à St Jean de Luz, et l'après-midi leur a fait visiter le versant espagnol par Vera de Bidasoa, puis Sare.

Le GR10 est un sentier de grande randonnée qui traverse les Pyrénées d'Hendaye à la Méditerranée. Nous en avons parcouru un petit bout, de Biriatou à un peu plus loin que le col d'Ibardin. Après une visite protocolaire aux toilettes de Biriatou, la rando a commencé dans un dédale d'escaliers, autour de l'église où la chorale chantait la messe dominicale.

En montant sur les flancs du Xoldokocana, nous faisions (presque) du canyoning, tant l'eau ruisselait dans le chemin. Ce n'était pas une difficulté, mais qu'en aurait il été si la pluie avait été présente?

Au col des poiriers on découvre des tumuli, le lac artificiel qui alimente Ciboure, et la campagne basque d'Urrugne. La pente est accentuée sur les flancs du Mandalé, mais les regroupements du peloton étiré par les difficultés sont l'occasion d'admirer le paysage qui devient de plus en plus grandiose: à gauche du Xoldokocana c'est Hendaye et Fontarabie, à droite St Jean de Luz et toujours plus loin vers le nord à mesure que nous montons. La suite du sentier ponctué de digitales est facile jusqu'à Ibardin où le car de nos supporteurs venait d'arriver, garé juste en face de la venta – restaurant où notre repas est réservé!

Après une sangria et un bon repas à la paella approprié à la performance sportive, puis les inévitables achats de circonstance, quel régal de sortir du restaurant face au paysage du Pays Basque jusqu'à la barre de l'Adour, puis au loin la plage landaise qui brille au soleil!

Nous voilà repartis sur le GR10. Après une rapide remise en jambe dans la descente jalonnée de ventas, un raidillon de près de 33% (montée de 70m. sur 210 m.) était la seule mais bonne difficulté de l'après-midi. La suite de notre parcours n'était que descente, principalement dans une très belle gorge en sous-bois, accompagnée par le bruissement de l'Insolako erreka . Nous avons quitté le GR10 pour suivre un chemin partiellement pavé de grosses pierres dont certaines taillées (ancienne voie romaine?), jusqu'à la chapelle d'Olhette (commune d'Urrugne). Performance de synchronisation: notre car est arrivé une minute après nous au rendez-vous!
Il ne manquait qu'une douche à l'arrivée! Les genoux bien calés dans le car, l'autoroute est propice au sommeil réparateur…

Nous avons marché 6.300 km le matin et 5,500 km l'après-midi.
Altitude maximale 526 m. Dénivelée positive 732 m, dénivelée négative 758 m.

Voyez les 119 photos et cartes!

Le film: les images vidéo ont été tournées avec un APN compact, d'où la faible qualité. J'ai filmé le panorama après une grimpette accélérée, d'où ma difficulté à maîtriser le mouvement de rotation!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire