Désormais, suivez nos activités sur Facebook. https://www.facebook.com/RandoTursan/

La Multi-rando de Samadet est reportée au Dimanche 25 juillet 2021 (à confirmer en fonction de la règlementation sanitaire).
Réservez la date!

dimanche 30 novembre 2008

Bise (fraîche) de Cazères sur l'Adour

Vent fort et froid, averses avec possibilité de grésils... C'est ce que nous annonçait la météo. Neuf téméraires ont répondu à l'invitation de Liliane à la découverte des grands espaces et jardins secrets. Un bout d'arc-en-ciel, un rayon de soleil rasant éclairant les façades de galets, briques et pierre ocre de la grande place carrée de la bastide de Cazères sur l'Adour laissaient un espoir de clémence des éléments.
Partis par le sentier des remparts et le Gioulé, ruisseau que nous traversons, puis le pont sous la voie ferrée, nous voici plein vent, d'abord doux, de la plaine. La boucle balisée suit quelques très beaux chemins, bordés de haies d'arbres entre les champs,traversant des forêts, certains empruntés quasi exclusivement par les promeneurs. Nos pas faisaient bruisser le feuillage jonchant les sol, séché par le vent.
Le chemin de Cante-coucut laisse voir une très belle ferme à colombages.
Le chemin de Monplaisir mène au hameau de Lamensans, à sa chapelle en galets et briques. A côté, un monticule, trop haut pour un tumulus, nous a intrigués: est-ce une motte féodale, les ruines d'un château? Ami lecteur, éclairez nous par un commentaire à ce billet!
Le ciel s'est assombri, les ondées sont venus, le vent est devenu glacial. Malgré la beauté du cadre, nous n'avons pas fait de pause. Liliane nous a quand même fait faire en supplément un petit tour du bourg de Cazères.La mairie est une belle maison au milieu d'un parc où est allongée une statue qui a attiré J.Claude... Ce serait une œuvre de Lesgourgues. Ami lecteur, éclairez nous... Ruelles et rues laissent découvrir d'autres belles bâtisses, parcs. Le bord de l'Adour tranche: de la gravière il reste les installations avec un grand convoyeur au dessus du fleuve qui amène le gravier de la nouvelle carrière située plus loin à Duhort. L'ancienne gravière est reconvertie en parc, encore bien maigre...Au retour sur la place au bout de 16.07 km - mais avec seulement 101 m. de dénivelée - Liliane nous invitait: "Bienvenido a esta casa". Bien à l'abri dans sa véranda, l'oeil sur son charmant jardin, régalés par son gâteau aux châtaignes, réchauffés par son accueil, nos joues pouvaient reprendre une température et une couleur normales!
L'album photo...


2 commentaires:

  1. Bonjour
    Comme partout ailleurs il fait frais.Pour répondre à votre demande et sous toute réserve cela ressemble fort à une motte féodale.En cherchant sur internet j'ai vu que Artessenx en possédait une:donc on peut en déduire que...Il en existe en Entre-Deux-Mers:seul subsiste le monticule car les constructions en bois ont disparu bien sûr,certaines possédant encore un puits.Je vous souhaite de bonnes balades:pour moi elles sont momentanément stoppées pour cause de hernie discale imprévue et opérée d'urgence!Je continue à travailler sur les blogs:pour les photos c'est mon mari qui s'y colle!Amitiés.
    Anne-Marie

    RépondreSupprimer
  2. Motte féodale? Motte castrale? Il aurait au moins fallu regarder de près... Celle de Castelnau-Tursan, qui y ressemble, contient des restes de murs, cee n'était donc pas une simple motte féodale avec palissades.
    Bon rétablissement.

    RépondreSupprimer