Prochaine Multi-rando de Samadet le dimanche 22 avril 2018.
Réservez la date!

dimanche 6 avril 2008

Multi-rando de Samadet.

La multi-rando de Samadet est chaque année un évènement marquant. Les randonneurs à cheval et à vélo tout terrain viennent de loin chaque année plus nombreux retrouver des sentiers inédits, bien souvent créés, ouverts et nettoyés par Francis et ses complices pour l'occasion. Cette année, les distances ont été contrôlées par GPS! Une organisation impressionnante: balisage, accueil, ravitaillements et repas étaient excellents grâce à la mobilisation de nombreux bénévoles de la "Gymnastique volontaire", des "Cavaliers de la vallée du Gabas" et des "Cyclos de Samadet". Les marcheurs des Rangs d'honneur du Tursan sont habitués à ce genre de circuits devant beaucoup à Francis. Mais alors que avons maintes fois marché à Samadet et Arboucave, il nous a encore fait découvrir d'autres bois, d'autres rives du Gabas et du Louts!

Nous avons été nombreux à suivre le circuit le plus long, de 21 km.
Partis par le chemin de Clacazaou, la traversée du bois de l'Eperon offre, le long du ruisseau de Clacazaou, le charme d'un sous-bois humide et ombragé avec une flore riche et des enchevêtrements de bois mort couvert de mousse. Du haut du bois de St Julien, près des terriers (de renards?) on profite d'une vue sur le bourg de Samadet, que l'on retrouve plus bas dans la vallée.
Nous avons longé le Gabas, abondant, jusqu'à la passerelle du Moulin-neuf où nous attendait le premier ravitaillement. Le sentier longeant le Gabas rive droite à travers les bois de Bats et d'Urgons jusqu'au bois de Péré (Arboucave) est toujours aussi beau, avec ses petites difficultés. Le beau temps des derniers jours avait séché presque tous les passages boueux… De beaux spécimens des premières orchidées s'offraient près du sentier. Les organisateurs avaient poussé le zèle jusqu'à planter des panonceaux indiquant les noms de quelques plantes! Le grand circuit passait par la colline de St Germain, promontoire où fut jadis une église, et probablement d'autres édifices si l'on en juge par rapport aux impressionnants terrassements, encore visibles. Actuellement un édifice d'une autre religion occupe la place: une palombière! Les chasseurs servaient le deuxième ravitaillement.
Pour rejoindre la vallée, les bénévoles d'Arboucave avaient ouvert un nouveau passage dans un bois pour nous épargner un peu de macadam. Le circuit rejoignait ensuite le canal du moulin, avant de longer le Gabas par un nouvel itinéraire jusqu'au village où le Maire et ses administrés nous attendaient avec le 3e ravitaillement. Un gamin de huit ans qui avait voulu faire ce circuit de 21 km a refusé d'arrêter là, mais, après la remontée sur le plateau a dû finalement laisser Maman appeler Papa qui est venu le chercher en voiture!
Grâce à de nouveaux passages à travers bois et fourrés, à de nouvelles passerelles, le circuit suivait au plus près le Louts. Le 4e ravitaillement était servi par le propriétaire d'une magnifique palombière et ses amis. Nous avions déjà vu cette palombière sous un autre angle, sans deviner un pont - tunnel cette fois ci révélé à nos yeux! Le retour au point de départ s'est fait par le camp romain…

Après un apéritif, pour certains une douche, le lavage des vélos, le pansage des chevaux, la salle du foyer municipal de Samadet s'est progressivement garnie de convives qui ont apprécié le repas dans la convivialité.
À l'an prochain!

Les autres photos sont dans la galerie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire