Prochaine Multi-rando de Samadet le dimanche 22 avril 2018.
Réservez la date!

dimanche 21 février 2010

Vous avez dit blizzard?

Il est de très mauvais quarts d'heure qui laissent de très bons souvenirs. Ce dimanche, sur les flancs de la vallée d'Ossau, le temps n'est idéal ni pour les photos, ni pour la rando. Il ne tombe ni pluie ni neige, la température est juste de saison, le vent vient du sud... un doux zéphyr dans la vallée, un haïze hegoa qui rend fou sur les sommets! Fou et perdu...
Nous devons aller au col du Coutchet depuis Aste (Aste-Béon). Le café et l'excellent cake de Betty nous donnent le punch au départ (alt.536 m.) du vieux chemin du port d'Aste, pavé de pierres, que Guy nous a déniché.
Les ancêtres on fait du bon boulot pour aller exploiter les pâturages avec troupeaux et mules. Un chemin en lacets au grand charme, malgré la pente raide de vallée glaciaire. En nous élevant nous découvrons Aste, Gère-Bélestin, le pic de Gerbe, Laruns, Bielle, Bilhères, le Bersaut...
Les premières boules de neige sont dans les mains de Monique vers 900 mètres. A 1030 m. se dresse le port (col) d'Aste. Cette moraine latérale dessine comme un barrage hydro-électrique retenant un plateau de terre fertile. Au bord de cet arc de cercle c'est un étonnant alignement d'une bonne douzaine de granges, naguère abandonnées et désormais reconverties en résidences secondaires.
Sauf un raccourci, nous continuons par la piste en direction du col. Les uns après les autres nous chaussons les raquettes, la couche de neige s'épaississant avec l'altitude. Les derniers à les chausser ont le plus de difficulté, le vent s'amplifiant... Le chemin moderne est facile, le vent du sud nous pousse...
Les rafales soulèvent la neige du sol formant des sortes d'embruns glacés qui s'amassent dans les plis des vêtements, dans les poches, sur les lunettes... Le groupe de 7 s'est scindé en deux. Nous ne devrions pas être bien loin du col? C'est maintenant en permanence que la neige soulevée nous brouille la vue, que le vent nous déséquilibre. Le blizzard! Stop. Accroupis! Où est passé le groupe de tête?
A la faveur d'une semi-accalmie, ils apparaissent, sortis de l'abri approximatif d'un buisson! Décision est prise de faire demi-tour. Face au vent, groupés. Au vent et à la neige glacée qui fouette le visage, pique les yeux! Après 50 ou 100 mètres nous sommes sauvés. En fait, nous avions atteint le Coutchet (1350 m.).
Comme c'est un col, le vent s'y engouffre et il s'y produit un tourbillon qui soulève la neige du sol: le blizzard de surface. Plus bas le phénomène est moins marqué. En montant le vent avait pris le bandeau de Betty qui avait dévalé la pente, au retour nous le retrouvons sur le chemin, ramené par le vent!
Une belle éclaircie s'approche. C'est à une allure véloce que ces dames descendent jusqu'au port d'Aste et dénichent une grange en cours de reconstruction. Faute d'un pique-nique au col, c'est là que nous nous restaurons, sans faire la sieste!
C'est par le même chemin empierré que nous regagnons Aste. On respire, on fait respirer les pieds, on se change, on se détend, on prend la voiture... jusqu'à un café de Louvie-Juzon, étape quasi obligée de nombreux groupes de randonneurs, tous fouettés par le vent aujourd'hui.
Cliquez pour faire démarrer la vidéo:

Afficher D'Aste au col de Coutchet sur une carte plus grande
L'itinéraire est à voir, aussi, sur fond de carte IGN dans Visu GPX

Quelques belles photos de montagne, quand même, parmi les 66 de l'album à découvrir.

6 commentaires:

  1. C'était plutôt la danse du feu... pour se réchauffer!
    Mes amitiés, Gus. Je n'oublie pas les photos de Carnaval...

    RépondreSupprimer
  2. Désolé!
    J'ai supprimé le commentaire de Gus, notre ami ourson belge émoustillé par la danse des filles après le repas... Elle lui évoquait la danse du scalp des indiens!

    RépondreSupprimer
  3. Très belles photos et une superbe vidéo : j'aime bien le passage où les filles font la "danse du scalp" ! Les Indiens faisaient la "danse de la pluie" ... elles, font la "danse de la neige". Elles auraient dû attacher le Président à un poteau de torture !
    Merci encore pour ses superbes images.
    Mes meilleures amitiés
    Gus, alias "Le Belge", alias L'Ourson

    RépondreSupprimer
  4. Ici la présentatrice météo de Haize Egoa qui vous remercie pour le lien. Dommage, vous êtes un peu trop loin, mais vos photos et autres donnent bien envie de vous rejoindre. Je vous pose sur l'autre blog de l'ourse basque :)

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir
    Quelle journée!Cela n'a pas dû être facile de tourner ce petit film dans une tempête pareille.Mais au moins il vous reste des souvenirs inoubliables.Je vois que l'appétit marche toujours bien.Bonnes marches et à plus.
    Anne-Marie

    RépondreSupprimer
  6. à Johal: Je n'ai pas votre souffle poétique, et question poésie j'en suis resté à Verlaine! Aussi, suis-je étonné - et flatté, quand même - du lien que vous avez mis vers RandoTursan parmi des sites artistiques!
    Je remarque sur votre blog une peinture de Zao Wou-ki. J'ai vu son exposition à Biarritz, entraîné par ma compagne, il y a ... 4 ans?

    à Anne-Marie: Au plus fort du blizzard, je n'ai même pas pensé à sortir mon appareil photo. D'ailleurs, on ne voyait pas grand chose! Il y a une photo de Guy, qui ensuite s'est inquiété pour la santé de son appareil...
    à bientôt, fidèle lectrice, sympathique commentatrice et blogueuse émérite!

    RépondreSupprimer