Prochaine Multi-rando de Samadet le dimanche 22 avril 2018.
Réservez la date!

lundi 24 mars 2008

Comme un lundi... de Pâques!

Comment ça va? Comme un lundi!
Eh bien non, ce n'était pas le genre de conversation, ce matin à Arboucave, entre les 27 randonneurs! Pourtant après les repas de Pâques d'hier avec agneau, haricots et chocolats, ce lundi aurait dû être un peu lourd… Mais c'était férié, et après une nuit bien pluvieuse, les corps et les esprits étaient frais et dispos.
Michel nous emmenait sur un circuit court et facile, dans la vallée du Gabas, à l'aller par des chemins vers Lacajunte, au retour par les bandes enherbées au long du Gabas du moulin de Puyol au moulin d'Arboucave. Car il s'agissait tout juste d'une mise en appétit avant notre désormais traditionnelle omelette pascale! Trois amis Tour'hist du Vic-Bilh avaient à cette occasion fait le déplacement... C'est dire si c'est un évènement! Cette année pas de beignets, mais charcuteries, omelette aux patates et jambon, fromages, salade, tartes aux fruits, vin et café, le tout servi et resservi à volonté. Voilà un solide déjeuner. Déjeuner au sens où on l'entend dans notre campagne, c'est-à-dire casse-croûte du matin! Est-ce la raison pour laquelle il y avait aujourd'hui à peu près autant d'hommes que de femmes?
Cliquez 2 fois sur la flèche.

Après cela, avec ce temps, que faire? Une sieste? Pas pour dormir, après le café! Un autre genre de sieste? Certains sont partis chez eux rapidement…

D'autres, les busocs (du verbe gascon busocar: musarder) sont allés exercer leur curiosité en face de l'auberge de l'Eyre, au quiller. C'est probablement un des plus beaux endroits pour jouer aux quilles de 9: une ancienne grange aménagée par les amateurs du village avec beaucoup de goût, qui abrite deux plantiers (terrains de terre battue). Si autrefois les joueurs étaient des paysans "partis vendre leur veau au marché qui, dilapidant les sommes ainsi gagnées dans des paris inconsidérés, s'en retournaient « avec la corde »", était là un jeune amateur autochtone qui faisait le ménage! Il s'est fait un plaisir de nous initier au jeu, à ses règles. Claude, le seul parmi nous à être couvert d'un béret, s'est essayé le premier au lancer de boule, suivi par d'autres débutants. Avec ou sans béret, il faut de l'entraînement!

À 12h45 il était temps pour les busocs de rentrer à la maison… pour mettre les pieds sous la table? À chacun sa réponse.

Quelques photos...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire