Prochaine Multi-rando de Samadet le dimanche 22 avril 2018.
Réservez la date!

dimanche 24 février 2008

Multirando à Pécorade

Un avant-goût du printemps.

Notre Tursan est devenu un formidable terrain de jeu, de découverte… A l'instar des "bobos", de nombreux paysans (gens du pays) se sont mis à parcourir notre campagne à cheval, à moto, à vélo, à VTT, à pied. Au hasard de nos randonnées nous croisons fréquemment d'autres amateurs de loisirs sportifs en pleine "nature". Certains qui comme Francis pratiquent plusieurs de ces activités, tissent des liens, favorisent échanges et synergies. Les uns profitent des sentiers ouverts ou entretenus par les autres et réciproquement. Nous nous retrouvons régulièrement dans des multirando, à Samadet, à Clèdes, à St Sever…

Cette fois, c'est à Pécorade que nous étions conviés. L'organisateur principal, Jean-Marc Loche, est un "Cavalier de la vallée du Gabas" qui a des copains motards au "Moto club du Tursan". Nous avons donc côtoyé pour la première fois 25 amateurs d'enduro, mais seulement au départ, alors que nous avons partagé une partie de notre circuit avec les 34 cavaliers.
Avec le renfort de conjointes de motards de Castelnau, nous étions 27 marcheurs au départ d'un circuit de 11 km. Chacun a apprécié la diversité des paysages, notamment les sous-bois au creux des vallons étroits et ombragés, encore humides malgré le temps sec et très doux des derniers jours qui nous vaut un printemps fleuri avant l'heure. Ils abritent une profusion de magnifiques fougères au vert lumineux, dans un décor de mousse recouvrant le sol, les souches et les enchevêtrements d'arbres morts. Des touffes de fleurs violettes, à ras du sol nous intriguaient. On les trouve souvent en bord de ruisseau. Evelyne nous a indiqué: c'est la lathrée clandestine , une plante vivace à tiges souterraines, sans feuille, parasite du peuplier, de l'aulne, du saule…Ce type de décor est dans le vallon boisé à la limite de Geaune et de Castelnau, mais aussi en Sorbets du côté du ruisseau de Marcusse. Nous avons traversé Geaune, les hauteurs de Bourdos, approché le centre de traitement du pétrole et du gaz du gisement de Pécorade et sa torchère, situé dans la commune de Sorbets, puis rallié les lacs de Pécorade / Sorbets. Ce lieu est toujours aussi magique.
Dans ce vallon étroit, un petit et un "grand" lacs collinaires offrent de merveilleux reflets, des arbres et du ciel. Là des chevaux en sueur se reposaient, attachés aux arbres par leurs cavaliers qui se restauraient autour de la plancha des organisateurs. Nous aussi avons profité des sandwiches de saucisses, côtes et autres cochonnailles, gâteaux et Tursan, avant de repartir d'un bon pied en longeant le lac pour rallier le point de départ, la salle des fêtes de Pécorade, où on préparait le repas d'une soixantaine de convives…

Les photos sont dans la galerie!

2 commentaires:

  1. Le bonheur était aussi dans les prés, dans les bois, ce dimanche matin à Pécorade et ses alentours boisés. Le bonheur c'est le plaisir de découvrir à chacun de nos pas ou presque, la flore printannière un peu en avance.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Evelyne pour les photos. Hélas elles sont en format un peu trop réduit... Elles apparaissent à la fin de l'album du jour.

    RépondreSupprimer